SAFI FAYE

Les Studios HOLPAC : Safi FAYE, La Cinéaste Féministe !

 

 

Safi Faye est une Réalisatrice, anthropologue, ethnologue, et féministe sénégalaise. Née en 1943 à DAKAR-SENEGAL.

 

ETUDES, FORMATION ET TRAVAIL

Safi Faye obtient un diplôme d’enseignant à l’école normal de Rufisque. Elle enseigne à Dakar quand elle rencontre en 1966 Jean Rouch, qui lui donne un rôle dans « petit à petit »(1969). Elle y joue avec humour. Elle part ensuit pour Paris ou elle poursuit des études d’ethnologie à l’EHESS.  Elle étudie le Cinéma à l’école Luis-Lumière  de 1972 à 1974. En 1976, elle soutient à L’EPHE un mémoire sur la Religion des Sérères, dont elle fait partie. Safi travaille pour la télévision entre 1979 et 1982.

 

CARRIERE CINEMATOGRAPHIQUE

En 1972, elle réalise son premier court-métrage « la passante », suivi d’un documentaire sur les difficultés économiques au Sénégal, « Kaddu Beykat » (Lettre paysanne).

En 1979, elle réalise « Fad’jal » (Arrive travaille) un long-métrage.

En 1979, elle réalise « Goob Na Nu » (la récolte est finie).

En 1979, elle réalise « Man sa yay » (Moi, ta mère).

Après avoir réalisé plusieurs documentaires sur le travail  et la Condition des Femmes « Selbé, Tesito » Safi réalise en 1996 un long-métrage de fiction, « Mossane » l’histoire d’une adolescente qui refuse le mariage arrangé par ses parents.

En 1998, Le Festival international de films de femmes de Créteil lui consacre une rétrospective.

Non seulement elle est célèbre pour ses documentaires, Safi Faye est aussi une des première réalisatrices noires africaines, avec Thérèse Sita-Bella. Elles ont ouvert la voie à d’autres femmes africaines comme Rose Bekale (Gabon), Aminata Ouédraogo (Burkina Faso), et Yangba Léonie (Centrafrique).

 

FILMOGRAPHIE

  • 1996 : Mossane
  • 1989 : tesito
  • 1984 : Ambassades Nourricières
  • 1982 : Selbé et tant d’autres
  • 1981 : Les âmes au Soleil
  • 1979 : Man sa Yay (Moi, ta mère)
  • 1979 : Goob Na Nu (La récolte est finie)
  • 1979 : Fad’jal (Arrive travaille)
  • 1975 : kaddu Beykat (Lettre paysanne)
  • 1972 : La passante

 

                 

 

  La première femme africaine Sud Sahara à se lancer dans la réalisation de films.

 

 

Safi FAYE est une Cinéaste Féministe et lorsque l’on évoque son nom dans le milieu du cinéma, la jeune génération ne connaît pas vraiment la personne. Même si les plus curieux connaissent son œuvre et ont quelques fois lu des choses sur elle, la plupart des jeunes réalisateurs sénégalais, n’ont jamais rencontré Safi Faye. Et pourtant elle est une icône de notre cinéma. Première femme d’Afrique au Sud du Sahara à réaliser des films, était une habituée du plus grand rendez-vous du cinéma africain, le FESPACO.

Elle s’est retirée du FESPACO depuis longtemps pour des raisons que de nombreux cinéastes interpellés ignorent. Beaucoup de cinéastes de la génération de Sembène Ousmane et de la génération d’après, connaissent bien Safi Faye, mais aucun n’arrive véritablement à donner les vraies raisons pour lesquelles cette pionnière a raccroché et ne vient plus honorer de sa présence à ce grand rendez-vous du cinéma Africain.

 

Le Cinéaste Ivoirien Timité Bassori, doyen d’âge du cinéma africain a confié: « Safi est une personne qui a de la rigueur et ne fait rien sans l’avoir bien pensé. J’ai une grande admiration pour elle et pour son œuvre. C’est une sœur…».

 

 

Les Photos et Quelques document de référence en dessous

Recherche et documentation

Madame Mariem HAIDARA

Les Studios HOLPAC

Tel portable : 00 222 38 13 90 22

WhatsApp : 00 222 38 13 90 22

Tel bureau : 00 222 45 25 58 74

Email : h.mariem@studioholpac.com 

Web site: https://studioholpac.com/

BP : 1787 Cite Plage – Nouakchott- Mauritanie