Med HONDO

Les Studios HOLPAC

Abib Mohamed Medoun HONDO dit MED HONDO est un Acteur, Auteur Réalisateur et Producteur Franco-mauritanien. Il est né le 04 mai 1936 à Atar, en Mauritanie et est décédé le 02 mars 2019 à Paris en France.

Présentation :

MED HONDO est né le 04 mai 1936 à Atar en Mauritanie. Il arrive à Marseille (France) en 1959.

Il travaille comme docker un premier temps, puis cuisinier. Il découvre alors le théâtre et s’inscrit aux cours d’art dramatique chez François Rosay, où il joue comme acteur dans de nombreuses pièces  (Shakespeare, Tchekhov, Kateb Yacine, Aimé Césaire, Brecht, etc…).

Il participe à la création du comité africain des cinéastes, pour fonder un peu plus tard en 1966 sa propre troupe; Griotshango.

Il devient acteur,  producteur et membre de la Société Civile des Auteurs, Réalisateurs et Producteurs (l’ARP) qui est une organisation de la société civile française crée en 1987.

Carrière Cinématographique :

Court Métrage : Il s’initie au cinéma en tournant deux courts métrages avec l’objectif principal de réaliser des films  thématiques sur la vie des immigrés et du racisme en France, de la colonisation et l’esclavage :

  • Balade aux sources;
  • Partout ou peut-être nulle part.

Films Long Métrages :

  • En 1970, il réalise le grand film « Soleil O » qui va sortir 3 ans après, en 1973 à New York.
  • En 1974, il réalise le film long métrage d’une durée de 2h40, « Les Bicots-Négres, Vos voisins ».
  • En 1977, il tourne un film sur la lutte du Front Polisario « Nous aurons toute la mort pour dormir ».
  • En 1979, il revient à son thème initial avec « West Indies ou Négres marrons de la liberté»,  un récit sur l’esclavage et le colonialisme dans les Caraïbes, film qu’il qualifia  « music-hall tragi-comique ».
  • En 1986 il reçoit le Grand Prix du FESPACO au Burkina Faso et le Prix de meilleur film au festival de Londres avec le film « Sarraounia ».
  • En 1994, sort le film « Lumière noire »,
  • En 2002 son dernier long-métrage « Watani », un monde sans mal.

Réalisateur engagé, il défend la liberté de création et à travers le post-colonialisme ; il développe le concept « propre un cinéma à la portée sociale ».

  • En 2003, il met en scène la pièce théâtrale la guerre de 2000 ans de kateb Yacine.

Acteur reconnu à l’échelle internationale, il joue notamment dans des films tel que « Un homme de trop » un film de Costa-Gavras.

Il est aussi très Actif dans le doublage, il est notamment connu pour être entre autres la voix française des grands acteurs Américains comme Eddie Murphy et celle de Morgan Freeman. S’il module sa voix dans les aigus pour le premier, le plus souvent pour un rôle comique, il la place au contraire dans les graves pour le second, dans des rôles plus sérieux.

Il double également d’autres acteurs afro-américains  dont Richard Pryor, Laurence Fishburne ou Carl weather’s à ses débuts.

Il est aussi connu pour avoir prêté sa voix pour les personnages des films de dessins animés à succès planétaire comme de « Rafiki »dans la série de films « Le Roi lion » , de L’âne (dont la voix anglophone est assurée par Eddie Murphy) dans la série de films « Shrek » et de « Aku » à partir de la seconde saison de la série de films « Samouraï Jack ».

Med HONDO à œuvrer toute sa vie pour un cinéma Africain engagé et indépendant. Il n’était pas toujours d’accord avec ses collègues cinéastes de la même génération. Cependant, tous ont œuvré pour promouvoir et faciliter le 7ième art à la nouvelle génération de Cinéastes Africains et de la diaspora.

Il n’a jamais réussi à revenir dans son pays natal qu’il a toujours aimé au fond de lui. parmi ses grands rêves qu’il avait confié à des personnalités africaine tel que Monsieur Amobe MEWEGUE, c’était de voir cette nouvelle génération d’africains unis et travaillant ensemble pour faire un cinéma autonome et indépendant afin de participer au développement du continent.

Les hommages :

  • En 2018, de son vivant les Studios HOLPAC lui ont rendu hommage, la 4e promotion des Elèves Stagiaires en Formation Cinéma des « Ateliers Cinéma HOLPAC» porta son nom, c’est la promotion Med HONDO et Babacar Mbaye N’DIAYE.
  • En 2019, La 26e Edition du FESPACO à Ouagadougou après l’annonce de sa mort à Paris.
  • En 2019, Le Film de Cinéma court « Nouakchott ShortFilm» le rend hommage à sa 14e Edition sous le grand parrainage du Gouvernement de la Mauritanie.

Les Photos des affiches des films cités en dessus

 

Recherche et documentation

Madame Youma Abderahmane WATT

Les Studios HOLPAC

Tel portable : 00 222 49 21 14 65

WhatsApp : 00 222 41 02 88 19

Tel bureau : 00 222 45 25 34 74

Email : w.youma@studioholpac.com 

Web site: https://studioholpac.com/

BP : 1787 Cite Plage – Nouakchott- Mauritanie